logo-hesam

Calendrier

Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Pages [ CORAIL ]

Labex [ Corail ]


Présentation


logo corail W :  http://www.labex-corail.fr/ 

Le projet LABEX «Récifs coralliens face au changement global» (CORAIL) a pour objet d'améliorer la recherche sur les écosystèmes coralliens dans la perspective de leur gestion durable. L'équipe porteuse du projet rassemble environ 80% des scientifiques impliqués dans la connaissance des récifs coralliens des 9 principales institutions française référents (EPHE, UR, UNC, UPF, UAG, IRD, Ifremer, CNRS-INEE et EHESS). Ce projet rassemble également les 4 universités ultramarines françaises opérant sur les 3 grandes zones récifales tropicales (UR, UNC, UPF, UAG). CORAIL associe ainsi l'ensemble des territoires français d'outre-mer autour du thème de la connaissance commune des récifs coralliens. L'objectif du consortium est d'établir un centre d'excellence français pour les récifs coralliens se situant au plus haut niveau mondial des facteurs d'impact des sciences grâce à une signature de publication commune. Il s'agit dans les 3 ans à venir d'inscrire CORAIL dans le top 5 mondial des centres de recherche sur les récifs coralliens ce qui permettrait d'entrer dans les 10 ans en compétition multidisciplinaire via l'excellence des publications. Alors qu'ils ne couvrent que 0,02% de la superficie des océans, les récifs de corail rassemblent 25% de la biodiversité des mers. Un tel écosystème devrait être une priorité à l'échelle de la planète alors que récifs coralliens sont en train de mourir. Les récentes estimations indiquent que 20% des récifs ont définitivement disparus, que 25% sont en grand danger et que 25% supplémentaires seront menacés d'ici à 2050. L'amélioration de leur gestion durable est urgente et repose d'abord sur l'intégration accrue des connaissances dans leur gouvernance. LABEX CORAIL apporte cette expertise pour la France, les territoires français d'outre-mer et pour les pays insulaires du Pacifique, de l'océan Indien et des Caraïbes. Il est facteur décisif de meilleures stratégies de gestion, d'intégration des connaissances scientifiques et d'interaction scientifiques avec les décideurs politiques. Les récifs coralliens sont particulièrement affectés par le changement global – effets de la démographie et changement climatique – ils subissent la pression anthropique particulière des écosystèmes côtiers. Sur la base de 5 programmes un projet multidisciplinaire couvre les champs de la biologie, l'écologie et les sciences humaines en reliant la biodiversité des écosystèmes avec la gouvernance.

Le LABEX CORAIL rassemble aujourd'hui 79 chercheurs principaux rattachés à 9 organisations partenaires. Ce consortium cumule 842 publications référencées depuis 5 ans (2,06 publications par chercheur par an) mais on note des écarts importants entre les sciences biologiques et les sciences humaines et sociales, entre les scientifiques à temps plein et les scientifiques engagés dans l'enseignement. Dans le but de promouvoir l'excellence, un ensemble d'indicateurs permettra de mesurer le rendement de CORAIL avec un objectif de croissance de 5% par an. 70% du financement alloué à ce LABEX est mobilisé pour l'embauche de doctorants, post-doc et professeur. Cela conduit à l'inscription annuelle de 6 doctorants, 4 post-doctorants et 1 professeur, soit une augmentation immédiate de 10% du potentiel de recherche et le renforcement de structure d'accueil de nouveaux postes. 
L'offre de formation cible en priorité la promotion des écoles doctorales des universités des territoires français d'outre-mer pour dynamiser ces universités régionales. La formule du financement des cotutelles y promeut également les coopérations internationales.

Le LABEX CORAIL favorise les échanges d'étudiants entre les universités. Un programme de Master «à la carte» leur permet de choisir des modules parmi ceux fournis par les institutions partenaires et de valider leur maîtrise sur la thématique des récifs coralliens. Le projet contribue aussi à développer l'e-enseignement au sein de ces différentes institutions.

La gouvernance de LABEX CORAIL s'organise avec les différents comités décrits dans le projet. Ils contrôlent chaque année l'exécution et la cohérence du plan stratégique. Un comité scientifique sélectionne les projets doctoraux, postdoctoraux et professoraux et il en évalue les résultats. En mettant en synergie les moyens dispersés de la recherche française sur les récifs coralliens, le LABEX « CORAIL » fournit une visibilité internationale dans un contexte de forte concurrence scientifique. Il donne les moyens d'accroitre significativement ses connaissances scientifiques pour une meilleure conservation et un développement durable des milieux sensibles à fort potentiel de biodiversité que sont les récifs coralliens.